Mon projet

Ce projet c’est l’envie de faire découvrir ce qui nous lie au végétal depuis des millénaires, tout en respectant la terre et le vivant.

Pourquoi slow pépinière ? 

Slow (du terme anglais qui signifie lent) = on prend le temps.

Le temps d’apprendre à faire les choses par soi-même, le temps de laisser les plantes pousser à leur rythme, de vivre, de contempler, d’échanger des conseils, discuter.

Dans un second temps (lorsque j’aurai un lieu définitif), j’aimerais installer autour de ma pépinière un jardin où l’on peut s’inspirer, flâner, se poser. Je souhaiterais proposer des infusions de plantes maison et on pourrait bouquiner dans la serre ou au jardin. Bientôt j’espère !

Les valeurs du projet :

  • Environnement

…des plantes respectueuses de la nature…

L’effet coquelicot est une pépinière qui souhaite s’inscrire dans une dynamique de développement durable.

Le projet est tout d’abord né de l’envie de valoriser les plantes indigènes. En effet, le plantes que l’on trouve classiquement sont peu intéressantes pour les pollinisateurs et parfois même invasives (Cela représente une réelle menace pour notre biodiversité. Je respecte la charte AlterIAS qui prohibe les espèces invasives.). Tandis que les plantes qui poussent chez nous sont adaptées à notre climat (pas besoin d’arrosages intempestifs ou de les protéger du gel), s’intègrent parfaitement dans les écosystèmes naturels et participent au maillage écologique.

« Pourquoi ne pas aller directement se servir dans la nature ? » me diriez-vous ? Tout simplement parce qu’on pourrait confondre certaines espèces, prélever dans un population fragile ou encore dans un lieu qui est protégé ou pollué.

En ce qui concerne ces plantes, j’accorde une grande importance à la provenance de mes semences. Cela garantit la meilleure adaptation à nos conditions et évite la « pollution » génétique de nos populations. Elles sont toutes « Made in Belgium ».

Différentes des m’as-tu-vu horticoles classiques sélectionnées pour leur beauté, les plantes sauvages valent la peine qu’on s’intéresse à elles de plus près. En effet, nombre d’entres elles offrent de multiples propriétés. Pourquoi ne pas utiliser les fleurs du jardin pour égayer sa salade, se faire une infusion relaxante, préparer un baume cicatrisant ou encore pour laisser exprimer sa créativité ? Voici différents aspects des plantes sauvages que je me ferai une joie de partager avec vous lors de mes ateliers de savoir-faire. Parce qu’apprendre à utiliser des ressources locales pour nos besoins, c’est aussi diminuer son impact sur la planète.

Les autres plantes que je cultive accompagnent l’homme depuis des siècles. Que ce soit dans les jardins médiévaux ou les jardins de curés, on les cultivait auprès de la maison pour leurs multiples vertus et utilisations.

Bien que je ne possède actuellement pas le label, les plantes sont cultivées selon les principes de l’agriculture biologique et issues de variétés reproductibles (cela implique que l’on peut replanter les graines récoltées sur la plant et obtenir une plante qui aura les mêmes caractéristiques que la plante-mère).

J’essaye de favoriser les économies d’énergie et une culture la plus naturelle possible. Les serres ne sont pas chauffées ni éclairées artificiellement et j’utilise de l’eau de pluie pour l’arrosage.

  • Découverte 

…des plantes gardiennes de savoirs…

Je vous invite à découvrir de nouvelles plantes, les apprivoiser. Ramener à la maison une plante que l’on ne connait pas, c’est se renseigner sur elle – de quoi a t-elle besoin? A quoi sert-elle ? Mais aussi l’observer, l’admirer, la regarder pousser, la voir évoluer au fil des saisons et en prendre soin. Et probablement la reconnaîtrez-vous la prochaine fois que vous croiserez son chemin.

Au travers des différents ateliers, je vous propose aussi de découvrir différents savoir-faire. Certains, très anciens, d’autres plus récents. Une fois les bases acquises, peut-être aurez-vous envie d’aller plus loin ? Peut-être vous découvrirez-vous une nouvelle passion ? Pour certaines,elles peuvent être déclinées à l’infini. Plus qu’à vous laisser porter par votre imagination !  Pour d’autres, elle pourront vous apporter une certaine autonomie.

  • Esthétisme

…des plantes stimulantes pour les sens…

Un régal pour les yeux mais pas seulement ! Déclinaisons de saveurs, senteurs. Palette de couleurs, arômes subtils et variés, feuilles tendres ou duveteuses. Et pourquoi ne pas s’arrêter pour écouter le bruissement qui agite les feuillages ?

Je souhaite également privilégier au maximum des matériaux naturels, nobles et durables.